L’association

Les Maillons de l’Espoir

Les Maillons de l’Espoir est une Association à but non lucratif régie par la loi 1901, fondée par Marie-José Lallart en février 2018.
Le but est de suivre des actions qui ont été menées depuis de nombreuses années par l’Association « Les Écoles de l’Espoir », fondée par Mikaël Silvestre, Footballeur
International et Marie José Lallart, Directrice et ancienne fonctionnaire de l’UNESCO.

L’objectif étant de soutenir des initiatives locales en faveur des enfants défavorisés en situation de grande vulnérabilité, en mettant en place de façon durable des Centres éducatifs. Quelques Ecolés déjà créées : Kankan/Guinée, Niamey/Niger, NamBak/Laos, Looly Gnack/Sénégal, Port au Prince/Haïti, Fortaleza/Brésil, etc.). Nombreux d’entre eux ont été scolarisés et on gagnait de l’autonomie financière.

Les Maillons de l’Espoir apporte une aide aux enfants vulnérables dans le respect de leur culture. Nos actions se concentrent sur l’accès à une éducation de base, à
la formation professionnelle et à l’activité sportive. Favoriser la mise en place de programmes éducatifs.


L’équipe

Camille Lailheugue – Trésorière

« Je suis investie dans le secteur de la solidarité internationale depuis mes études de Science Politique. Aujourd’hui responsable adjointe de projets à l’UNESCO, je reste active en tant que bénévole pour contribuer à l’accès de tous à une éducation de qualité et à la protection de l’enfance. »

Jeanne Kamariza – Vice-Présidente

Marie José Lallart – Présidente

« Chères amies, Chers amis,

Après une carrière à l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture) comme fonctionnaire internationale en charge du programme « espérance et solidarité autour d’un ballon » (alphabétisation des enfants de la rue en utilisant les activités sportives comme premier vecteur), j’ai dirigé l’association « les écoles de l’espoir » pendant plus de 10 ans  des centaines d’enfants ont été scolarisés dans le monde avec construction d’écoles (guinée, niger, laos, haiti…) et sont maintenant autonomes, grâce à l’apprentissage d’un métier ;

Nous venons de créer « les maillons de l’espoir » avec Jeanne Kamariza (vice-présidente), Bruno Lefevre (secrétaire), Jonathan Machler (secrétaire adjoint) et Camille Lailheuge (trésorière).

Cette association va poursuivre les projets déjà engagés depuis de nombreuses années, à savoir :

  • éducation de base,
  • formation professionnelle
  • activités sportives des filles survivantes du viol à Bukavu (RDC) à la Fondation du Panzi avec le Docteur Mukwege
  • à Cotonou (Bénin) ferme-école pour les enfants de la rue et soutien scolaire et formation professionnelle pour les jeunes des favelas de Fortaleza (Brésil)

Vous pourrez trouver sur la page « Les Projet », le projet plus détaillé de Bukavu

Vous retrouverez également un bulletin d’adhésion sur la page « Adhésion »

Je vous remercie de tout cœur pour votre engagement et vous adresse toutes mes amitiés« 

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close